CONE DE PIN

Des période: Paléocène
Des emplacement: New Bamberg, Allemagne

3D  >
Intégrer
Intégrer
x

Des scientifiques étudiant la structure des cônes de pin ont été étonnés par leurs structures reproductrices. Les cônes qui produisent le pollen se servent des forces aérodynamiques. Les recherches ont prouvé que ces plantes peuvent changer le mouvement linéaire du vent de trois manières différentes. Première possibilité: les branches et les brindilles dirigent le vent vers le centre du cône de pin. Puis, le vent dans ce secteur est dirigé vers les ovaires du cône, où les graines seront formées. Deuxième possibilité: le vent, entrant en contact avec l"enveloppe extérieure du cône, tourbillonne autour de l"axe du cône et tend vers les ouvertures intérieures du cône. Troisième possibilité: grâce aux projections du cône, le vent provoque des turbulences qui font tomber le vent, vers la surface extérieure du cône. Nul doute que cet arbre, qui ne dispose pas d"un cerveau, mais qui sait se servir de la direction du vent, déploie une sorte de sagesse qui ne peut être expliquée par la providence, tel que l"affirment les évolutionnistes. Les coïncidences ne peuvent pas donner le pouvoir aux plantes de pouvoir tirer parti du vent. Qui plus est, les plantes manquent de capacités pour planifier ne serait-ce qu"une seule partie d"un processus si complexe. Cette structure parfaite du cône de pin est l"art de notre Seigneur Tout-Puissant.

Photos détaillées

Exemple de vie

SP0649